Virelai

A minuit moins douze
au café des Négos
Banco ! Tu passes commande
« Hep, garçon ! un virelai ! »

Chose promise, chose due
M’en vais te le servir
bien frappé encore
et sur un plateau

et je te promets
parole d’échanson
que tu vas boire d’un trait
comme du petit lai, sa définition

inspirée du chant des oiseaux
chanson, petite pièce de vers
sur deux rimes pas moins
et avec refrain s’il vous plaît

Dans mon shaker
bien envie de te le faire
façon Christine de Pisan
cette digne commère

Suffit de la paraphraser
et de reprendre à mon compte
son sien si beau, de virelai :

« Ainsi ris quand pleurer veuille
et sans rime et sans mesure
je chante par couverture »


et bientôt sur la première
de la nouvelle collection
doré sur tranche :
le Sceau du Tabellion

Derrière la vitre
celle du troquet
celle de ton écran aussi
y fait frisquet

et si on se la coule
douce à Ténérife
à Gumières au lever du jour
Mazette !
On annonce moins sept !