vendredi 27 Mars 2020

Ff comme : florilège  

retour.jpg

En transit,

son viatique sur les genoux,

le passager du 53,

voyageur immobile,

s’exerce vainement

à conjurer la tyrannie

du présent triomphant.

À hauteur du centre

international de séjour,

sur le boulevard

dans tous ses États,

stationne un autre bus,

portes ouvertes,

dans l’attente du départ.

À l’extérieur cette frêle silhouette

à l’impudente blondeur,

volutes de sa cigarette qui se consume,

lambeaux de nuit qui partent en fumée,

troublante apparition

suscitée à coup sûr

par les ténébreuses litanies

d’un opiniâtre chercheur de traces,

témoin obstiné qui sait pourtant

son savoir vain,

sa vérité impartageable…

Sur le panonceau

dans un coin du pare-brise,

un florilège de lettres 

en alphabet cyrillique

l’invite à un embarquement immédiat

pour Cythère.