Mercredi 8 vril 2020

Rr comme : rétention 

retour.jpg

Rétention d’O

et par extension,

rétention de voyelles

Je me souviens qu’un dénommé :

Grgs  Prc (je ne suis plus très sûr

de l’orthographe ni de la prononciation)

pratiquât longtemps et sans doute,

en se couchant de bonne heure,

la rétention d’E

jusqu’à épuisement du sujet

… et parfois du lecteur

 

Rimbaud a contrario

(attention n’en déduisez

pas pour autant

qu’il souffrait d’énurésie)

était lui, plutôt sujet

aux épanchements de synopsie

et ça on en a la preuve :

A noir E blanc I rouge U vert O bleu

j’en passe et des meilleurs,

sans parler des poteaux de couleurs

le genre d'excès qui,

de fil en aiguille, devait fatalement

le conduire au laconisme

(à ne pas confondre avec

le saturnisme dont était atteint

son collègue et ami Verlaine).

 

Au fait, existerait-il un mot,

à ce point prodigue et généreux,

qu’il contienne à lui seul,

toutes les voyelles de l’alphabet ?

En quoi ce mot serait-il symptomatique ?

Et que faudrait-il en déduire

d’un point de vue…

strictement pathologique ?