Jeudi 16 Avril 2020

Zz comme : zonzonner et zigzaguer

retour.jpg

Au

beau

milieu

du carnet

de moleskine,

gisant, près

de cette campanule desséchée,

cueillie un beau jour sur

les berges d’un étang, au pied

du roc de Bragues

à deux mille cent soixante-dix mètres d’altitude,

au point de jonction du Serrat de Gabensa,

roide, il a fini de zonzonner.

Mais que diable allait-il faire dans cette galère,

 ce tripteroides de la famille des Culicidae,

de la sous-famille des Culicinae

et de la tribu des Sabethini ?

Avait-il seulement

son attestation

de déplacement

dérogatoire

qui lui donnait

 ainsi le droit de

vagabonder,

divaguer,

zigzaguer 

?